Entre paroles et mouvements, Story, story, die. d’Alan Lucien Øyen dissèque les histoires que nous racontons pour nous connecter aux autres.
Considéré comme l’avant-garde de la création chorégraphique norvégienne et invité pour la première fois à la Maison, Alan Lucien Øyen inscrit son travail à l’intersection du théâtre et de la danse. Dans Story, story, die., le chorégraphe interroge la place du « storytelling » dans notre existence, ce que nous voulons bien confier aux autres – dans la vraie vie et sur les réseaux sociaux – mais aussi comment nous nous percevons nous-mêmes, entre mensonges et émancipation. S’appuyant sur les récits de ses sept interprètes, tous exceptionnels, Øyen construit une narration d’une pleine intensité et déploie un univers visuel saisissant où les plans d’ensemble semblent pensés pour le cinéma. La célèbre compagnie de Pina Bausch, le Tanztheater Wuppertal, ne s’y était pas trompé en passant commande au jeune quadra, tant sa danse affûtée fascine par sa grande théâtralité.

Winter guests | Alan Lucien Øyen • Story, story, die. • 2019 • 7 interprètes – Chorégraphie Alan Lucien Øyen – Interprétation Olivia Ancona, Zander Constant, Mai Lisa Guinoo, Pascal Marty, Lee Yuan Tu, Tom Weinberger, Cheng An Wu – Scénographie Martin Flack – Costumes Stine Sjøgren - Directeur des répétitions Stephan Laks – Création lumière Torkel Skjerven – Création son Terje Wessel Øverland & Gunnar Innvær – Crédit photographique Mats Bäcker
 
Production Winterguests. Coproduction Dansens Hus, Oslo ; Julidans, Amsterdam ; The Norwegian National Opera & Ballet, Oslo. La performance est financée par The Arts Council Norway et a été développée en résidence de création à Orsolina 28 

Durée: 1H30

Lieu
Maison de la Danse
MARS
Mardi 1
20:30
Mercredi 2
20:00

tarif sdd A

Abo 13€ / 19€

Loc 13€ / 25€

Conseillé à partir de 14 ans